« E TA VI T’EN A FE KOI ? »

Les SISM, Semaines d’Informations sur la Santé Mentale – édition 2019 -, organisées par le Conseil Local de Santé mentale du territoire Lens-Hénin, avaient pour thème « Santé Mentale dans l’ère du Numérique ». Le 27 Mars 2019, le Pôle de Réhabilitation du Centre de Psychothérapie « Les Marronniers » de Bully-les-Mines, a, pour cette occasion, participé à une représentation théâtrale à la médiathèque de Méricourt.

La pièce de théâtre intitulée « E TA VI T’EN A FE KOI », interprétée par les usagers des différents établissements a remporté un franc succès. En effet, les patients ont pu se découvrir ou développer des talents d’acteurs que le public a applaudis. La pièce a été suivie d’une pause dînatoire, puis, d’autres patients sont entrés en scène pour une prestation musicale. Cet événement a favorisé rencontres et échanges entre les différents patients et professionnels des établissements participants. Un collaboration entre établissements à poursuivre pour d’autres expériences…

Certification V2014 : étape franchie avec succès !

Alors même que la Polyclinique de Riaumont se muait en hôpital de proximité et pôle gériatrique, la procédure de certification s’engageait. Cette procédure d’évaluation externe assurée par des professionnels indépendants de la Haute Autorité de Santé (HAS) analyse l’ensemble des pratiques de l’établissement et son fonctionnement. Pour s’y préparer, la Polyclinique a constitué des groupes de travail sur la base du volontariat afin de cartographier l’ensemble des risques potentiels. A la suite de cet inventaire, les actions d’amélioration ont été mises en œuvre. La visite de certification des 3 experts-visiteurs de l’HAS s’est déroulée du 31 janvier au 3 février. 8 thématiques ont été investiguées avec 6 patients traceurs : droits des patients, parcours patient, dossier patient, endoscopie, prise en charge des urgences, management de la qualité, prise en charge médicamenteuse, risque infectieux). Avec peu d’écarts constatés, l’implication des professionnels et de l’encadrement dans la démarche qualité a été saluée

Ouverture d’un PASA

La Polyclinique de Riaumont ouvre une structure d’accueil de jour dédiée aux résidents victimes d’Alzheimer

L’AHNAC a élargi son offre de soins avec l’ouverture du Pôle d’Activités et de Soins Adaptés (PASA) de la Polyclinique de Riaumont le 1er décembre 2016

Véritable lieu de vie pour accueillir dans la journée les résidents de l’EHPAD Les Glycines sujets à des troubles du comportement modérés, le PASA apporte une réponse organisée et structurée à la maladie d’Alzheimer.
Une équipe pluridisciplinaire spécifiquement formée (psychomotricien, ergothérapeute, assistants de soin en gérontologie et psychologue) propose au quotidien des activités sociales et thérapeutiques pour maintenir ou réhabiliter les capacités fonctionnelles, les fonctions cognitives et sensorielles ainsi que les liens sociaux des patients accueillis.

Un beau projet qui se concrétise à Liévin afin d’accompagner les résidents dans leur combat contre la maladie d’Alzheimer.

La sécurité, affaire de tous

Vigilance, prévention et protection face aux menaces, le plan VIGIPIRATE est aussi une préoccupation de l’établissement, à la fois pour le public et le personnel. Au-delà des affichages le rappelant et donnant des consignes simples de prévention et d’attitude à tenir en cas de nécessité, un plan d’action a été mis en place en collaboration étroite avec le service spécialisé de police de Liévin qui a mené un audit sécurité du site. Les premières actions réalisées ont consisté en la fermeture de certains accès, la mise en place d’alarmes sur des portes d’issue de secours et l’extension de la vidéo protection.

Le second plan d’amélioration de la sécurité porte sur les flux des personnes afin de limiter les flux d’entrée-sortie non contrôlables, la pose de signalisation et dos d’ânes pour limiter la vitesse sur les axes routiers, le respect des stationnements autorisés ou non, une organisation de la sécurité par des agents présents 24/24 (agents techniques secondés par des agents de sécurité) et une formation des personnels d’accueil et technique.

Sur un autre plan, associant sécurité et accessibilité, des travaux ont été réalisés ou sont en cours tels que la mise en place de portes automatiques au niveau des unités de soins, l’amélioration de l’éclairage et du cheminement sur l’entrée de la porte 1, l’aménagement d’un accueil accessible porte 2, la pose d’une main courante sur la passerelle menant à la rotonde, la sécurisation par verrou de porte pour les préparations de soins.